• Un décodeur d’idées?

Pas tout à fait sûr de la mise en œuvre de notre projet graphique… Que faire?

Un graphiste ressemblerait-t-il tellement à un décodeur, qu’il  percevrait la « charte graphique intérieure » de tout un chacun ?

Comment appréhender l’idée (ou son manque) chez autrui ? Déjà que chez soi ce n’est pas simple ! Comment cerner le souhait imagé, la direction visuelle à emprunter, le référent graphique parlant ? Questionnement assez fréquent lors de la réception d’une demande de prestation graphique.

 

graphiste-freelance-charte-graphique-

 

Quatre exemples illustrant le propos (les noms des polices, des couleurs, des supports graphiques, des lieux, de la société on été modifiés. Toute ressemblance avec des personnes inconnues serait purement fortuite. ndlr ;)) :

1. Comment ne pas décevoir cette gentille dame en lui expliquant qu’avec la meilleure volonté du monde, il est fort peu probable que l’on puisse obtenir un résultat optimal sur son carton d’invitation, avec son image jpeg de 5X5 cm en 42pp (pixels/pouce. ndlr) et sa gamme de couleurs accordée aux dégradés envoyés en exemple ?

2. Comment trouver les mots justes pour expliquer à ce monsieur plein de conviction pour sa publicité, que son idée « originale » de logo en forme de « cornichon couronné souriant » va peut-être porter préjudice à son commerce (si, même pour un autocollant, un flyer, un rollup ou la bannière d’un snack !) ?

3. Comment faire pour que notre commanditaire se rende compte que cette quatorzième modification de la typographie sur son papier à lettre, ne changera rien à son image bitmap du pont de Brooklyn surplombant deux trottoirs de la Place De Brouckère en vert et bleu ? Et qu’une enveloppe ou une farde à glissière dans les mêmes tons, a peu de chance de favoriser sa communication visuelle ?

 

graphiste-décodeur-graphique-

 

Comment trouver une direction graphique cohérente après réception de mail comme celui-ci :

4. Bonjour, (…) une société de livraison (…) Je voudrais, pour ma carte de visite en petit format et mon papier à en-tête, le lettrage suivant (je vous ai mis une liste de mes préférés) : Arial Narrow, Calisto Mt, Consolas, Bradley Hands, Elephant, Poplar Std, Book antika, Tekton Pro  (…) Mes couleurs sont : le bleu foncé, jaune moutarde, le vert pomme, fuschia, le gris moyen, mauve clair, orange et beige. (…) Je souhaiterais une ambiance, avec des formes ondulées de type plante (voir exemple en pièce attachée) ; (…) j’aimerais que vous me conseilliez pour une image de fond qui fait penser au transport, et qui ne jurerait pas avec l’ensemble (…) j’aime les chiens bergers allemands. (…) A tout hasard, j’ai entendu parler de formes vectorielles, je ne sais pas si cela peut vous aider ? (…) B.à.v. (Sic)

 

… Même si son visage peut faire penser à un appareil ménager, un graphiste n’en reste pas moins humain. Et il essaie, muni des capacités dont dame nature a daigné le pourvoir, de débroussailler des images parfois compliquées, d’essayer de comprendre des concepts à moitié aboutis, de décoder des idées projetées pêle-mêle, et de saisir au vol un tas de formes graphiques décrites ou envoyées en vrac.

Alors, comment fait-on ?

Chez Graphiste Belgique, notre service interprète tourne full-time !

 

graphiste-belgique-logotype-web

 

 

En lien avec le sujet:

→ Une charte graphique, kesako?

→ Une astuce pour choisir une couleur

 



Top